Guide d'achat SURF

guillemet-2.png Une planche de surf c'est quoi ?

Caractéristiques d'une planche de surf :

Une planche de surf possède plusieurs caractéristiques qui influencent son drive (sa tenue de route en quelques sortes), sa maniabilité, sa facilité à la rame et au take-off (quand le surfeur se lève sur sa planche), les trajectoires du surfeur etc.

Longueur :

La longueur d'une planche de surf est exprimée en pied et en pouce qui sont les mesures anglaises (par exemple 6'2'' ).

guillemet-2.png

Tu peux faire la conversion ici :

www.the-converter.net/fr/lengths/ft/cm

Outline :

L'outline désigne la forme générale de la planche, le maître-bau (point le plus large) détermine en grande partie l'outline.
Plus le maître-bau est avancé, plus la planche est stable à grande vitesse et permet une conduite avec beaucoup de flow. Plus il est reculé, plus la planche est maniable à faible vitesse et permet des turns radicaux.

Différents types d'outlines :

source: Boardcovers

Tail :

Le tail désigne l'arrière de la planche, il existe une multitude de tail et de combinaisons de tails différentes. Un tail large offre portance et maniabilité mais s'avère instable à grande vitesse. Un tail resserré offre moins de maniabilité mais assure une bonne stabilité à grande vitesse.

source : Thewealthbuilding

Nose :

Le nose désigne l'avant de la planche. Un nose pointu permet d'attaquer des vagues creuses alors qu'un nose arrondi permet une rame facile et plus confortable sur les vagues petites à moyennes (et le nose-riding sur un longboard).

Rails :

Il désigne la jonction entre le dessus et le dessous de la planche, il peut être plus ou moins pincé. Plus le rail est pincé, plus la planche accroche l'eau.

guillemet-2.png Un rail rond t'apportera stabilité et pardonnera plus tes erreurs !

source : surf'n kite

Rocker :

Il désigne la cambrure de la planche. Plus il est faible et plus la planche est rapide mais plus le danger « d'enfourner » (planter le nose) est grand.

guillemet-2.png

En revanche un fort rocker s'adapte aux vagues creuses et permet de surfer dans la poche

source : Jock Surfboards

Carène :

Désigne le dessous de la planche. Elle peut être en forme de V, en concave, en double concave, en V double concave, avec des channels... une multitude de combinaison est possible.

source : Standup Guide

Dérive(s) :

Désigne(nt) le ou les ailerons de la planche ; ils servent à diriger la planche. Il existe plusieurs montages, en single fin (aileron central), en twin fins (deux ailerons latéraux), en thruster (twin + aileron central) ou en quad (deux ailerons latéraux).

Il faut choisir tes dérives en fonction de ton poids et de ton niveau. Plus tu est lourd, plus tes ailerons doivent être grands et plus tu est musclé, plus ils doivent être rigides.

Le thruster est le plus répandu, il permet d’exécuter les manœuvres contemporaines. Mais essayer d'autres montages t'offrira de nouvelles sensations et la possibilité de dessiner de nouvelles trajectoires !

guillemet-2.png

Les dérives sont responsables de la moitié des accidents en surf,

si tu es débutant opte pour des dérives souples et non coupantes

Critères de choix :

Pour choisir ta planche il te faut déterminer plusieurs critères :

Poids & condition physique : Le volume détermine la flottabilité de ta planche, il doit être adapté à ton poids et à ton niveau.

guillemet-2.png

Si tu es surfeur occasionnel privilégie un peu plus de volume pour un meilleur confort de rame qui te permettra de prendre plus de vagues !

POIDS (en KG)

Volume de planche recommandé (en Litres)

Débutant

Intermédiaire

Confirmé

50

35

23

21

55

37,5

24

22

60

40

25

23

65

42,5

27,5

24

70

45

30

25

75

47,5

32,5

27,5

80

50

35

30

85

52,5

37,5

32,5

90

55

40

35

95

57,5

42,5

37,5

100

60

45

40

105

62,5

47,5

42,5

110

65

50

45

115

67,5

52,5

47,5

120

70

55

50

Taille

guillemet-2.png

Ta taille n'est pas le critère

de choix le plus important, mais...

Si tu es très grand évite de choisir une 5'4 même si tu as un niveau correct car ton pied arrière risque de se retrouver dans l'eau au take-off ;) Si tu es plutôt genre Passe-partout ne t'inquiètes pas tu peux quand même faire du longboard !

guillemet-2.png

En réalité cela dépend beaucoup de la pratique qui t'intéresse & du lieu de pratique !

Plutôt shortboard ou longboard ?

Là c'est une question de goût, le shortboard te permettra de caler des manœuvres hyper radicales et avoir un style bien agressif dans des vagues creuses alors que de manière générale, le longboard te permettra d'apprécier une glisse beaucoup plus fluide et en douceur.

                                                                 

Shortboard Crédit : Claytonsurf.com          Longboard Crédit : Almondsurfboards.com

Durabilité/solidité

Ta première board c'est un peu comme ta première voiture, tu t'en souviendras toute ta vie. Les chocs arrivent vites, la lèvre de la vague peut tomber sur ta board. Tu n'as surement pas envie de repartir avec un morceau sous chaque bras à la première session alors privilégie une board bien solide, en mousse softboard ou en epoxy.

Si tu recherche la performance alors privilégie une planche PU (polyuréthane) ou epoxy avec un glaçage léger.

Niveau

Déterminer ton niveau est la tâche la plus complexe pour bien choisir ta planche. Il faut être réaliste et prendre en compte ton expérience passée et ta fréquence de pratique.

Si tu surf occasionnellement privilégie une board avec du volume et/ou de la longueur pour ne pas batailler à la rame à chacune des tes sessions.

Si tu vas à l'eau tous les jours choisis une board qui te permettra une large progression ; et si possible opte pour un quiver de deux ou trois boards qui optimiseront le potentiel des différentes conditions.

guillemet-2.png

Si tu peux, essaye différents modèles

de boards pour te faire un avis concret

Débutants :

La priorité lorsque l'on débute est de trouver une planche offrant confort de rame, sécurité et stabilité.

L'outline doit être arrondie et la taille comprise entre 7'2 et 8'2 (avec moins, tu n'auras pas assez de stabilité, et avec plus, pas assez de maniabilité).

Les planches de type mini-malibu et malibu conviennent bien aux débutants (attention le longboard est souvent conseillé à tort aux débutants, il s'avère encombrant et dangereux pour quelqu'un de peu expérimenté).

guillemet-2.png

La board en mousse est l'amie du débutant elle assure un bonne flottaison et surtout diminue les risques de la pratique

Intermédiaires :

Orientation shortboard

Si vous vous orientez vers une pratique avec une planche plus courte, choisissez une planche entre 6' et 7' qui vous offrira plus de maniabilité tout en conservant un outline assez large et un volume suffisant. Optez par exemple pour l'egg, le fish ou encore l’évolutive.

Orientation longboard

Si vous vous orientez vers la pratique du longboard, optez pour une planche comprise entre 8' et plus. Privilégiez un longboard avec un faible rocker, des rails arrondis et une « grande » dérive centrale qui sera plus adéquat pour surfer les petites vagues et évoluer sur la planche (pas croisés par exemple).

guillemet-2.png

Aujourd'hui, les constructions Polyuréthane et Epoxy sont les plus répandues.

L'epoxy à l'avantage d'être plus rigide, ce qui lui offre plus de réactivité mais aussi une plus grande longévité.

Intermédiaires à confirmés :

guillemet-2.png

Si tu as un niveau avancé, n'hésites pas à nous contacter pour des conseils personnalisés !

Dérives

Les dérives servent au contrôle directionnel est sont responsables jusqu’à 30% de l'efficacité de la planche.

Il existe différents montages de dérives, qui peuvent être fixes ou amovibles :

  • Thruster : le plus répandu aujourd'hui, il offre un bon compromis de stabilité et de maniabilité ; ce qui fait de lui l'arme ultime pour exécuter les manœuvres du répertoire contemporain.

  • Quattro : aussi appelé quad, il est idéal pour les vagues creuses. Il apporte vitesse et accroche mais reste moins moins manœuvrable que le thruster.

  • Twin fins : souvent couplé à une planche avec peu de rocker, le twin permet de générer un max de vitesse mais ne permet pas les turns resserrés et offre moins d'accroche que le quattro.

  • Single fin : c'est le montage le plus ancien ; le single vous permettra de cruiser et tracer de grandes courbes comme tout bon soul surfer qui se respecte.




Leash

Leash est un mot anglais signifiant laisse.









Le leash est l'élément qui te relie à ta board. Attaché à ta cheville ou parfois sous le genou en longboard, il t'évitera de nager jusqu'au bord quand ta board t’écharpera des mains et surtout de blesser quelqu'un !



 

Attention ne retiens pas ta planche par le leash

tu risque de te faire très mal à la main !

En règle générale ton leash doit être adapté à la taille de ta board :

Taille board

Taille leash de surf

8' à 9'

9'8

7'2 à 8'

8'

6'8 à 7'

7'

5'8 à 6'

6'

 

Tu peux toutefois prendre un leash plus grand si tu débute et plus petit si tu es un surfeur expérimenté.

Comment attacher ton leash à sa planche ?

1/ Attacher le cordon

Pour relier le leash au plug il faut faire une petite boucle (environ la largeur du scratch du leash) avec un cordon. Si ta boucle est trop grande elle va détériorer le tail de la board.

  La boucle est permanente et permet
de fixer et enlever le leash rapidement

2/ Scratcher le leash au cordon

Tu peux maintenant scratcher le leash sur ton cordon. C'est la partie large qui doit passer au dessus du rail afin d'éviter l'usure par frottement.

Où attacher ton leash ?

Si tu pratique le surf : sur ta cheville arrière ou au dessus du mollet pour certain leash de longboard. Si tu pratiques : le bodyboard sur le biceps du côté du plug (élément de la planche où tu vas accrocher ton leash)

source : Surf-prevention.com

guillemet-2.png

Le câble du leash doit partir derrière toi et légèrement

vers l'extérieur pour ne pas te gêner.




Wax

Il existe plusieurs types de wax :

  • La base coat, à appliquer sur la planche comme première base fixe.

  • La wax eau froide.

  • La wax eau tempérée à rajouter sur la base coat selon la température de l'eau.

  • La wax eau chaude.

Tu peux aussi choisir de coller un pad qui t'assurera une meilleure accroche (de nos jours la plupart des surfeurs utilisent seulement un pad arrière ; bien que le pad intégral recommence à avoir le vent en poupe.)



Etape 1 : Enlever la wax existante (si la board n'est pas neuve )

Afin de repartir sur une base propre il est fortement conseillé d'enlever l'ancienne couche de wax présente sur la board. Pour se faire vous pouvez utiliser un peigne à wax (avec le côté plat) et racler l'ancienne wax entièrement.

guillemet-2.png

Pour un résultat optimal et une board comme neuve

il existe un outils magique à votre disposition : le Pickle Wax Remover






Etape 2 : Appliquer une couche de base coat

Réaliser la première couche en base coat permettra de créer une base durable sur laquelle vous pourrez ajouter la wax classique puis en ré-ajouter un peu avant chaque session.

En effet, la wax classique (surtout la wax eau froide plus molle) va partir un peu dans l'eau et un peu sur ta combinaison de surf (et sur tes sièges de voiture si tu as oublié ta housse de surf un jour d'été.)

Dessine un quadrillage avec la tranche de ton pain de wax sur la planche. Puis réalise des mouvements circulaires avec le plat du pain de wax. Le but est de créer une multitude de petit « monts » de wax. Ils se créeront plus facilement aux intersections de ton quadrillage. Le but est de recouvrir toutes les surfaces susceptibles d'être en contact avec tes pieds (souvent du tail jusqu'au trois quart de la planche, sauf si tu choisis de placer un pad)

guillemet-2.png

Si tu veux t'essayer au nose-riding

n'oublie pas de waxer le nose






Etape 3 : Appliquer la wax

En faisant des mouvements circulaires étale la wax par dessus la couche de base coat.

guillemet-2.png

Il n'est pas utile d'en mettre des tonnes à chaque fois,

mieux vaut en mettre un peu avant chaque session





Etape 4 : Retour à l'étape trois avant chaque session (pour une accroche optimale)

La wax va s'enlever avec les frottements, il est donc nécessaire d'appliquer une fine couche avant chaque session pour un maximum d'accroche.

guillemet-2.png

Si ta wax semble toute aplatie passe un coup de peigne (côté dent) pour re-waxer plus facilement







Chez WoodstockShop, nous sommes là pour répondre à toutes tes questions, alors surtout n'hésite pas à nous contacter

Bon surf !